Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

2382

 
Sommaire
 

CHAPITRE 3

L'instabilité de la situation des Romuliens continue d'être une source d'inquiétudes pour les quadrants Alpha et Beta.

La perte de planètes agricoles, dorénavant revendiquées par l'Empire Romulien menace Romulus de graves pénuries alimentaires. Les centrales et usines de Romulus ne peuvent pas accroître leur production sans les métaux lourds et le dilithium importés de Remus.

Afin d'éviter la menace de la crise, le Praetor Tal'aura accepte avec réticence les expéditions alimentaires de la Fédération, mais elle refuse l'offre de la Fédération de faciliter les négociations entre elle et l'Impératrice Donatra, en disant qu'il s'agit d'une affaire interne Romulienne.

Tal'aura charge son proconsul, le commandant de la flotte Tomalak, de reprendre les planètes détenues pas Donatra. Tomalak nomme l'amiral Taris commandant en second et lui ordonne de réorganiser et de mobiliser les forces militaires restées fidèles à Romulus.

Cherchant la stabilité de sa planète, Tal'aura donne son accord pour réformer le Sénat Romulien. Une commission de réorganisation sélectionné par Tal'aura légifère pour lui permettre de nommer les sénateurs directement plutôt que par la tenue d'élections, et rallie ainsi le Sénat avec ses partisans. Les dirigeants du mouvement pour l'unification des Romulien-Vulcain présente à Tal'aura une requête pour la représentation au Sénat d'eux-mêmes et des Remiens, mais Tal'aura refuse de répondre à leur demande.

La composition du Sénat Romulien enrage les nobles Romuliens, qui ont dominé le Sénat avant la prise de pouvoir de Shinzon. Ils ne leur restent maintenant plus qu'une poignée de sièges. Les représentants de plusieurs  lignées nobles font savoir que, pendant des siècles, le Sénat Romulien a été un partenaire avec le Praetor dans le gouvernement de l'empire, chose impossible du système ide gouvernance défectueux de Tal'aura. La lignée de Tellus va jusqu'à dénoncer publiquement Tal'aura et fait retirer ses membres de la fonction publique.

L'Empire Klingon profite de la faiblesse de la position des Romuliens pour lancer des raids éclairs dans l'espace Romuliens, et reprennent Khitomer et le secteur qui l'entoure. Le Conseil de la Fédération reproche ses actions, mais l'Ambassadeur K'mtok répond que l'empire a tout simplement récupérer un territoire qui appartenait de droit aux Klingons.

Contrariés dans leurs tentatives de trouver un rôle dans le gouvernement Romulien, le Mouvement d'unification, représenté par l'Ambassadeur Spock, relance le débat auprès du Conseil de la Fédération. Le Conseil prend la décision de les soutenir officiellement mais est fortement influencé par le Conseiller T'Los de Vulcain, qui déclare que le résultat de l'unification des deux races ne peut pas être déterminée, tandis que l'évolution probable des Romuliens et des Vulcains peut être raisonnablement prévisible. Par conséquent, son seul choix logique est de protéger les Vulcains en s'opposant à l'unification.

Le Conseil ne parvient pas à prendre de décision sur l'opportunité ou non de soutenir l'unification, et vote de suspendre le débat.

Une question juridique capitale pour les analystes de la Fédération sont les droits des formes de vie artificielle. Date stellaire 60334.46, l'amiral Owen Paris de Starfleet Recherche et Développement  donne l'ordre que l'émetteur mobile ramené du Quadrant Delta par l'USS Voyager soit envoyé sur Galor IV pour  étude.

L'hologramme médical d'urgence (HMU) connu sous le nom du Docteur engage un procès pour bloquer le transfert de l'émetteur mobile, faisant valoir qu'il est un être sensible qui a agi comme un membre de Starfleet au cours du périple de Voyager dans le Quadrant Delta et que l'émetteur est nécessaire pour sa qualité de vie et l'exercice de ses fonctions. Le bureau du Juge-avocat général émet une injonction contre le transfert de l'émetteur mobile jusqu'à ce qu'il puisse étudier le dossier et émettre un jugement.

HMU

Les Bajorans et leurs alliés continuent de faire pression sur Cardassia pour l'extradition des membres de son gouvernement et de l'armée afin de faire leur procès pour crimes de guerre. Mais au cours de quatre mois, 472 des Cardassians recherchés par Bajor disparaissent de Cardassia.

Le gouvernement Cardassien rapporte qu'il tente de déterminer l'endroit où se trouvent ces citoyens. Les Bajorans répondent en accusant le gouvernement de Cardassia d'aider volontairement les fugitifs.

Ro Laren finit sa peine et retourne sur Bajor. Elle accepte un poste dans la milice Bajorane et est nommée chef de la sécurité sur Deep Space Nine.
 
1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13

Imprimer | 95 commentaires

Conditions générales d'utilisation - Signaler un contenu illicite
Hébergé par JeuxOnLine, le site des MMORPG, MMO et MOBA. Tous droits réservés.
Webdesign : FOSS - Développement : Meliagan


Capture
Signaler une annonce