Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

2385

 
Sommaire
 

CHAPITRE 6

Starfleet Command annonce qu'il a achevé la réévaluation de l'ensemble de tous ses biens et ressources disponible après guerre du Dominion et qu'il se concentre sur la réforme de certains navires qui étaient affectés à la défense et la diplomatie, à l'exploration et la découverte scientifique.


Parmi les navires qui seront affectés à de nouvelles fonctions, il y a l'USS Enterprise-E. "Le fleuron de Starfleet n'est pas un navire de guerre", dit le commandant Marie Durant, un porte-parole de Starfleet Command. "L'Entreprise et son équipage sont le summum de l'aboutissement de la Fédération. Nous avons besoin d'eux au delà des limites de l'espace connu, pour se faire de nouveaux contacts et nouer des amitiés entre espèces à travers la galaxie. "

La dernière mission de l'entreprise avant de revenir sur Terre pour sa réaffectation est d'aider la population de Khitomer. Le date stellaire 62230.13, l'Empire Klingon annonce, qu'il va expulser tous les résidents non klingon de la planète par «mesure de sécurité". Il donne 14 jours de délais aux habitants pour quitter la planète, mais le chancelier Martok accepte de reporter la date limite après avoir parlé au capitaine Jean-Luc Picard. L'Enterprise-E conduit un contingent de navires à Khitomer, aide à l'évacuation, et les anciens résidents sont installés sur des colonies de la Fédération.

Cette mission devient ainsi la célèbre dernière du capitaine pour le compte de Starfleet. Après une demande personnelle du président de la Fédération et une grande part de réflexion personnelle, le capitaine Picard démissionne de son poste de Starfleet. Après trois mois de congé sabbatique en France, Picard prend sa place comme ambassadeur de la Fédération de Vulcain.

Capitaine Jean Luc Picard


Il n'est pas le seul officier supérieur de l'Enterprise à passer à d'autres projets. Le médecin en chef Beverly Crusher accepte le poste de commandant de bord de l'USS Pasteur, un navire de classe Olympic. Sa première tâche sera d'aider aux efforts de reconstruction des hôpitaux et des installations médicales sur Cardassia Prime.

L'Ingénieur en chef Geordi La Forge demande un congé de longue durée à Starfleet pour travailler sur des projets personnels, y compris un plan visant à construire et tester son propre vaisseau. Mais son premier projet est d'aider l'équipe de la Fondation Soong a étudier l'androïde de type B-4. Avec son aide, à la date 62762.91, l'équipe ouvre ce qu'elle appelle la "matrice de Data", et obtient avec succès l'accès à la personnalité, les connaissances et les souvenirs de Data, qui ont été téléchargés sur B-4 avant sa destruction à la bataille de Bassen Rift.

La personalité de Data prend le dessus sur celle de B-4 d'une programmation plus primitive rendant l'androïde  en mesure d'aider l'équipe de la Fondation Soong à mettre à niveau le cerveau positronique et de recréer la puce d'émotivité inventée par le Dr Noonien Soong. L'équipe est persuadée que leur travail sera achevé en quelques mois.

Worf, fils de Mogh, démissionne également de son poste à Starfleet. Worf pense que vu les récentes tensions dans les relations entre la Fédération et les Klingons, il serait plus utile dans un rôle diplomatique. Il retourne sur Qo'noS et occupe le poste d'ambassadeur, et quelques mois plus tard, engage des relations  avec Grilka, le chef d'une noble maison qu'il avait rencontré alors qu'il servait sur Deep Space 9.

Avec beaucoup de ses officiers supérieurs absents et son changement de rôle, l'Enterprise-E est affecté aux chantiers navals d'Utopia Planitia pour une révision. Le rapport du corps d'ingénieurs de Starfleet annonce que la refonte prendra au moins un an pour être achevée, car ils vont utiliser le navire comme un terrain d'essai pour les nouvelles technologies. Il y a parmi les nouveaux équipements des détecteurs avancés tout d'abord testés sur vaisseaux de classe Luna, qui ont été approuvé pour l'adaptation à d'autres catégories de navires.

Par ailleurs, après plus de deux ans sans rapports d'activité des Borgs dans l'espace de la Fédération, Starfleet Command a décidé de démanteler son groupe de travail Borg et de réaffecter ces ressources ailleurs. "Nous ne pouvons pas continuer à attendre que quelque chose qui n'arrivera peut être jamais", dit Durant. "Et la plupart des analystes s'entendent maintenant pour dire que les dommages infligés par Voyager a mis un plus grand coup dans le Quadrant Delta que nous avons cru en premier lieu."

Annika Hansen, anciennement connu sous le nom de Seven of Nine et membre des experts Borg de la Fédération, n'est pas d'accord avec la décision de Starfllet Command. Elle quitte son rôle au sein de Starfleet en signe de protestation et accepte une offre de poursuivre ses recherches à l'Institut Daystrom. Interrogée par la Fédération News Service l'ex-Borg a déclaré: "Les Borg reviendront. Si la Fédération n'est pas prête, ce sera sa fin." 

ANNEXES : Interview d'Annika Hansen

Du côté diplomatique, les Bajoran continuent ardemment l'appel à la poursuite en justice des Cardassiens pour leurs crimes de guerre et ont élargi leurs revendications pour y inclure la cession des colonies accordée aux Cardassiens dans le traité signé entre Fédération et Cardassien en 2370. Tant les Cardassiens que le Conseil de la Fédération maintiennent de laisser les accords comme ils ont été conclus, cependant, le mouvement ne devrait avoir que peu d'effet.

Dans l'espace Romulien, ce qui a commencé par une année tumultueuse, après l'assassinat du praetor Tal'aura s'installe dans ce qui pourrait être un solution à long terme, Starfleet et l'Empire Klingon replient vers l'arrière certains navires postés à l'intérieur des frontières de l'espace Romulien.

Dans les semaines suivant la mort de Tal'aura, son proconsul, Sela, est intervenue pour prendre les rênes au sein du gouvernement. Sela utilise les pouvoirs exécutifs temporaires accordés en urgence par le sénat  pour  remplacer plus de deux douzaines de sénateurs populiste acquis à Tal'aura par des représentants des maisons nobles qui s'étaient opposés à son régime. Parmi les personnes nommées par Sela : la noble et influente Chulan de la lignée de Tellus.

Le soutien de la noblesse envers Sela lui donne le poids dont elle a besoin pour diriger le gouvernement, mais elle n'a ni le soutien de l'armée ni du Tal Shiar et son régime devrait être de courte durée.

Rehaek, le chef du Tal Shiar, fait une rare apparition publique pour annoncer qu'il va personnellement conduire l'enquête sur l'assassinat du praetor Tal'aura. "Il y a certaines choses qui peuvent sembler nécessaire sans pour autant sombrer dans le déshonneur . Nous ne pouvons pas laisser ce crime sans réponse".

L'impératrice Donatra de l'Empire Romulien gagne les coeurs des gens de Romulus, en offrant de la nourriture aux colonies non militaires.

Les experts de la Fédération craignent une lutte à trois voies pour le contrôle de Romulus, mais Donatra rencontre Sela sur Romulus et Rehaek pour trouver une solution pacifique. Les trois belligérants sont d'accord pour mettre leurs différends de côté pour le bien de l'Empire, et les mondes de l'État impérial Romulien sont réintégrés dans l'Empire Romulien. Donatra détient les rênes du pouvoir de l'armée, et conserve beaucoup de ses forces de sécurité en dehors des frontières, au cas où la paix ne tient pas.

Avec la menace de guerre civile évitée, le Sénat ouvre le débat sur la personne à élire comme nouveau praetor. Sela, comme ancien proconsul de Tal'aura, est l'un des principaux candidats, et elle intrigue pour le poste. Mais les rumeurs de sa possible implication dans le complot visant à assassiner Tal'aura plombe sa campagne, et lorsque Donatra refuse la demande d'approbation de Sela, la défaite est presque assurée.

Après un long débat, le sénateur Chulan est choisie pour être le nouveau praetor. Elle est un candidat du compromis acceptable, mais pas fortement soutenu par l'une des grandes puissances. Les analystes de la Fédération prédisent que sans le soutien d'une coalition de factions, Chulan sera un leader faible.

Donatra, que tous s'accordent à dire qu'elle est l'instigatrice de cette paix retrouvée, se rend à Remus pour rencontrer Xiomek le général des Remiens. Elle offre aux Remiens la pleine citoyenneté au sein de l'empire et  leur représentation au Sénat Romulien en échange de leur soutien. Alors que Sela s'oppose à ce plan, qu'elle voit comme la récompense du soulèvement violent des Remiens, le praetor Chulan décide de ne pas aller à l'encontre de la puissance militaire de Donatra.

La force physique des Remiens, ainsi que leurs livraisons de dilithium et de métaux lourds, ajoute à Donatra une formidable force militaire, et elle ré-ouvre des chantiers navals et des usines de munitions fermés depuis la révolte de Shinzon. Avec le retour des échanges de ressources entre Romulus et Remus et les zones contrôlées par Donatra, le rationnement alimentaire et énergétique deviennent des choses du passé.

Le Sénat Romulien est réticent à traiter avec les Remiens, mais est influencé par le soutien populaire de Donatra, et il permet à contre-coeur à Xiomek de prendre un siège au Sénat et la citoyenneté romulienne s'étend aux Remiens. Dans la pratique, toutefois, la plupart des Romuliens continuent à traiter les Réniens comme des citoyens de deuxième classe, et les Remiens demeurent réticents à se déplacer librement dans les colonies romuliennes.

 
1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13

Imprimer | 95 commentaires

Conditions générales d'utilisation - Signaler un contenu illicite
Hébergé par JeuxOnLine, le site des MMORPG, MMO et MOBA. Tous droits réservés.
Webdesign : FOSS - Développement : Meliagan


Capture
Signaler une annonce