Vaisseau de classe Raptor de l’Empire Klingon

Empire Klingon – Classe Raptor

Spécifications de la classe Raptor

Dimensions

  • Longueur totale : 240 mètres
  • Hauteur totale : 32 mètres
  • Envergure totale : 88 mètres
  • Tonnage : 88 000 tonnes

Systèmes défensifs

  • Bouclier occulteur de classe 6
  • Amortisseurs de particules
  • Générateurs de boucliers paratriniques
  • Plaquage de coque en alliage de tetraburnium

Vitesse

  • Vitesse de croisière : distorsion 7
  • Vitesse maximale : distorsion 9,8

Systèmes offensifs

  • Canon dis-rupteur à impulsion
  • Double rangéede rayons dis-rupteurs
  • Lanceurs de torpilles à photon avant et arrière
  • Grilles de rayons dis-rupteurs avant et arrière
  • Réserves d’énergie d’urgence

Vaisseau de classe Raptor

Destroyer, mise en service en 2397

Après la Guerre du Dominion, l’Empire Klingon s’est engagé dans une période de conception et de construction de vaisseaux pour remplacer ceux perdus durant la guerre et les conflits qui ont suivi.

Face à l’accroissement des demandes de la chancelière Martok et du Haut Conseil Klingon ayant pour objet la fabrication de plus de vaisseaux en moins de temps, les équipes de conception des chantiers de Ty’Gokor se sont inspirés du passé pour créer de nouveaux vaisseaux pour l’Empire.

La classe Raptor du 22ème siècle était une petite frégate destinée à des missions de reconnaissance. Son armement limité et son équipage réduit en faisaient un vaisseau plus à l’aise dans les attaques éclairs que dans les longs affrontements. Elle était, selon de concepteur principal de la Maison de Palkar, « capable de remporter une bataille, mais pas une guerre ».

Le nouveau Raptor partage la configuration de base de son ancêtre mais est plus grand et dispose de plus de répondant. Il est classé comme destroyer, est rapide, maniable, et armé jusqu’aux dents.

Un dispositif de camouflage amélioré lui permet de voyager à une vitesse de distorsion 6 sans émettre de fluctuations subspatiales visibles par les détecteurs de la Fédérations et ses amortisseurs de particules limite ses émissions de particules tetryon. Le plaquage de sa coque en alliage de tetraburnium, adapté d’une technologie récupérée de la Fédération, lui permet d’engager des combats plus soutenus et plus longs.

Les lanceurs de torpille et la grille de dis-rupteurs à l’avant et à l’arrière lui donnent la capacité d’engager plusieurs cibles à la fois, tandis que le canon dis-rupteur à impulsions et les doubles rangées de rayons dis-rupteurs en font un dangereux adversaire. Bien que la plupart des armes de la nouvelle classe Raptor soient conçues pour des attaques frontales, il peut infliger des dégâts dans presque n’importe quelle direction et virer rapidement pour un assaut décisif contre un ennemi endommagé.

La Force de Défense Klingone assigne ses capitaine les plus agressifs et ambitieux à ces nouveaux Raptors, qui ont remporté d’impressionnantes victoires face à des objectifs de la Fédération et Romuliens. Ces capitaines sont connus pour surcharger leur armement pour une puissance encore plus grande, et les vaisseaux de la Fédération croisant un Raptor peuvent s’attendre à des attaques dévastatrices.

Les vaisseaux de la classe Raptor ont une faiblesse. Tout l’espace disponible à bord étant occupé par l’armement et les générateurs de boucliers, le poste médical se retrouve très limité et incapable de gérer de nombreux membres d’équipage blessés. De l’avis de Kurak, ce n’est pas un défaut de la classe, mais plutôt le reflet de l’idéal Klingon de se battre avec honneur, d’œuvrer pour le succès des missions et, si nécessaire, de mourir glorieusement dans la bataille. « Les guerriers Klingons n’ont pas besoin de soigneurs pour lécher leurs plaies. Les guerriers Klingons ne se battent que d’une seule façon – jusqu’à la mort ».

Réactions (3)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Star Trek Online ?

120 aiment, 43 pas.
Note moyenne : (168 évaluations | 20 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Star Trek Online
(94 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

197 joliens y jouent, 405 y ont joué.