Annexes 2389

Elim Garak, membre du Conseil Detapa sur Cardassia Prime, m’accueille très gentiment dans sa demeure pour un petit déjeuner.

Thé rouge ?

Oui, s’il vous plait.

Et je crains d’avoir bien peu d'aliments humains à portée de main. Peut-être aimeriez-vous des beignets avec de la confiture ? Je suis sûr que vous vous souvenez que notre cher Dr Bashir les apprécie grandement.

[Il pose une assiette en face de moi.]

C’est aussi mon cas. Je ne savais pas que vous les appréciez aussi.

On prend des habitudes avec le temps.[Garak incline légèrement sa tasse vers moi] Buvez, mon jeune ami.

Je ne suis plus si jeune, Garak.

Oh, mon cher garçon, vous serez toujours jeune aux yeux de ceux d'entre nous qui vous ont connu durant votre jeunesse, et de notre âge adulte. Délecter vous en, car cela signifie que nous vous trouverons toujours charmant d’une façon que personne d’autre ne le pourra.

J'imagine que je doit dire merci.

N’y pensez plus. Et maintenant, devrais-je deviner pourquoi j'ai été honoré d'une telle visite ? Vous êtes sûrement impatient de voir les magnifiques sites touristiques de Cardassia ! Je dois malheureusement vous décevoir. Beaucoup ont été réduits en ruines il y a 14 ans. Vous vous en souvenez sans doute.

Bien sûr.

Non, en effet. Vous êtes ici parce que vous avez un important événement à venir, oui ? Et vous souhaitez que nul autre que votre cher ancien ami Garak vous taille le parfait costume. Peut-être un mariage ? Je crains de ne plus prendre de commissions en couture, mais peut-être pour un ami tel que vous je pourrais l’envisager.

Non, non. Eh bien, en fait, oui, je vais me marier. Mais ce n'est pas la raison pour laquelle je suis venu vous voir.

Oh ? Alors, vous devez me dire pourquoi.

[Je ris. Je sais que Garak est spécialiste dans ce genre de bavardage, qui déséquilibre un peu les gens. Ce n'est pas personnel. C'est juste ce qu'il fait, autant avec ses amis que ses ennemis.]

Je suis venu vous questionner à propos du Conseil Detapa et sur ce qui s’est passé ici pendant la reconstruction de Cardassia.

Ah, oui. Je suppose que cela intéresserait quelqu'un comme vous.

Cela fait partie du travail.

Dites-moi, comment se déroule votre livre ? Celui que vous avez écrit sur la vie sur Deep Space 9 pendant la guerre contre le Dominion ?

Il se déroule bien. Merci. Mais revenons à la question actuelle.

Je n'avais pas saisi qu'il y avait une question.

Que pensez-vous qui va se passer sur Cardassia, maintenant que le Conseil Detapa est en place ?

Je suis quelqu'un de bien trop simple pour savoir cela. Mais, si on me le demande, comme vous venez de me le demander, je dirais qu'il y a plusieurs chemins que Cardassia pourrait prendre. L'un serait de reconstruire la paix et devenir une partie productive de la communauté intergalactique. L'autre, que j'espère le Conseil Detapa empêchera, est un chemin du passé. Ce chemin serait d'essayer de reconquérir notre gloire passée et de rebâtir notre puissance militaire. Ce que nos bons amis de la Vraie Voie préconisent.

J’ai entendu dire qu’ils reprenaient leurs activités. Ils ont été vos principaux opposants lors des élections démocratiques, n’est ce pas ?

En effet. Dirigés par le très respecté Gul Madred. Qui, bien sûr, favorise un retour à nos jours du gouvernement militaire.

Donc, vous êtes opposé à la construction de l’armée Cardassienne ?

Oh, je n'ai jamais dit cela. Une armée est une chose importante. Mais je suis opposé à tout le temps courir après le passé. Après tout, nous n’avons pas oublié ce qui s'est passé la dernière fois.

Vous voulez parler de l'alliance avec le Dominion ?

Bien sûr, que voudrais-je dire d’autre ? Pour quelques brefs moments de puissance militaire, Cardassia a payé de plus de huit cent millions de morts et d’une destruction d’une ampleur que j'espère ne jamais revoir. L'armée nous a renvoyé tout droit à la famine et la maladie comme à l'âge des ténèbres de l’Union pré-Cardassienne. Ironique, n'est-ce pas ? Que les militaires soient venus à nous sauver de la destruction, pour nous replonger dans la même situation quelques siècles plus tard.

La Vrai Voie a-t-il causé des problèmes récemment ?

Des ennuis croissants, mon jeune ami. Cardassia a des ennuis croissants. Il est naturel que certains de nos membres les plus craintifs souhaitent davantage s'accrocher à l'ancienne manière. J'ai confiance que la Vrai Voie se joindra un jour à nous pour contempler l'avenir de Cardassia.

Pensez-vous vraiment cela ?

Dirais-je quelque chose que je ne pense pas ?

Oui.

Eh bien, alors. [Il me sourit. Ce sourire plaisant et énigmatique dont je me souviens de notre temps sur DS9. Ce qui signifie qu'il n'y a plus rien à tirer de lui sur ce sujet.]

Comment s’est déroulée la restructuration ?

Nous avons reconstruit ce que nous pouvions. Bien sûr, les récentes contraintes financières venant de la Fédération ont ralenti nos progrès.

Mais laFédération a besoin d'aider les Romuliens.

Oh, je ne réprimande pas votre excellente Fédération ! Loin de là ! Nous ne pouvons pas laisser les Romuliens à leur propre sort. Non, bien sur que non. Car qui oserait faire confiance à un Romulien sans avoir une planète sur laquelle le planter ? Ce serait comme de laisser un bol de ragoût sem'hal sans surveillance sur une table, tout en sachant qu’un campagnol Cardassien affamé se cachait sous votre chaise.

LaFédération aide par acte de bonne volonté.

Bien sûr qu’ils le font. Et c’est par acte de bonne volonté que nous avons envoyé six navires de Cardassia aider la Fédération dans sa quête de bonne volonté envers l'Empire Romulien.

En fait, je me posais des questions à ce sujet. Cet acte ne semble pas être très apprécié ici sur Cardassia.

Qu'est-ce qui a bien pu vous donner cette idée ?

Les foules de gens qui manifestaient l'autre jour à l'Université de Culat.

Ah, oui. Eh bien, tout acte gouvernemental ne peut être universellement chéri. D’ailleurs, ne faites confiance à aucune planète, ou aucun peuple, qui demande que chaque loi et chaque décision gouvernementale soit chérie.

Ils m’ont semblé plutôt fâchés.

Eh bien, la Fédération a réduit son aide à Cardassia. Donc, ceux qui sont en faveur de la Fédération sont juste un tout petit peu bouleversés. Et ils sentent, à juste titre, que nous n'avons tout simplement pas les ressources. Ceux qui s'opposent à la Fédération - eh bien, ils ne voudraient assurément rien faire pour aider la Fédération.

Alors pourquoi le Conseil Detapa a t’il voté pour envoyer les navires ?

Il y a toujours plus de raisons que celles qui sont en surface. C’est vraiment très simple.

Allez-vous me l'expliquer ?

Je crains que non. Je vais vous laisser remettre tout cela en ordre. Dites-moi, avez-vous aimé votre petit déjeuner ?

Réactions (95)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Star Trek Online ?

120 aiment, 43 pas.
Note moyenne : (168 évaluations | 20 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Star Trek Online
(94 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

197 joliens y jouent, 405 y ont joué.