Annexes 2391

Extrait d'un rapport classifié du lieutenant Mark Fischer, agent ingiltré de la Fédération placé avec les troupes de l'exilé Romulienne le Commander Sela. 

Le rapport Makar


Je crois que le commandant Sela a trouvé des alliés dans sa tentative pour le pouvoir. Les singularités quantique artificielles que nous avons pu suivre semblent avoir été laissées par une espèce que nous n'avons jamais rencontrés auparavant. Le commandant Sela a réussi à communiquer avec eux et a commencer une sorte de négociation.

J'ai eu d'autres indications d'une sorte d'alliance potentielle, il y a trois nuits, quand T'los et moi gardions les quartiers du commandant du SELA. T'los, en tant bras droit de Sela, agit rarement comme un garde simple. Quand il m'a rejoint, il m'a dit d'attendre les visiteurs.

«Ne dis rien, me dit-il. «Je vais les saluer. Mais gardez votre arme prête. Ils ne sont pas un peuple pacifique, d'aprés ce que le commandant a conclus. "

Ils n'étaient pas non plus un petit peuple ! Les visiteurs se sont présenté à Makar vingt minutes après minuit. Nos gardes-frontières les ont escorté, et ils dépassaient les gardes. J'avais à l'esprit l'image d'un targ  gardé par un chat domestique. L'un de nos visiteurs aurait pu facilement plongé son garde d'un revers de main dans l'inconscience.
Ils portaient des armures noires composites  et des masques qui cachaient partiellement  leur visage.

"Bienvenue à Makar," T'los s'inclina quand ils sont arrivés.

Ils ont juste regardé vers lui sans rien dire.

"Commandant Sela vous attend à l'intérieur, s'il vous plaît si vous aviez mis de côté vos armes avant d'entrer,» at-il poursuivi.

L'homme de tête plissa les yeux. "Nous n'allons pas nous désarmer, dit-il. "Aucun chasseur ne va jamais sans son arme à la demande d'une proie."

«Je ne peux pas vous laisser en la présence du commandant Sela avec ces armes", T'los insistait. «Je vais les  garder dans un coffre-fort pour vous. Personne ne les touchera. Vous pouvez me faire confiance. "

Le chef se mit à rire, repensant à ses hommes. «Il nous demande de lui offrir sa confiance!"

À ce moment T'los mis la main sur son perturbateur. "Vous me donnerez vos armes."

Je soupçonnais, à ce moment, que l'échange aurait dégénéré en combat définitif, sauf que le commandant Sela est sorti.

"Messieurs, s'il vous plaît", dit-elle, mettant une main sur l'épaule de T'los. "Naturellement, nous n'aurions jamais exiger que des chasseurs de votre stature soit désarmés. Nous savons que nous pouvons vous faire confiance, n'est-ce pas ?" Elle a gardé ses yeux fixes et droits dans ceux du leader.

Après un moment, il lui a fait signe. "Bien sûr."

«Et vous n'aurez pas d'objections à ce que les gardes qui restent avec nous restent armés. Après tout, étant le chef de mon peuple, je dois prendre des précautions appropriées. "

D'une certaine manière, elle les a tous fait danser sur sa musique. Ils l'ont suivie sans la moindre plainte, de même que les gardes Romulien. T'los et moi sommes resté en garde à la porte.

J'ai été surpris de voir T'los souriant, aucun signe de sa colère antérieure du tout.

"Cela s'est bien passé." me dit-il. "Cela c'est passé exactement comme nous l'avions espéré. Tu vas comprendre assez tôt."

Assez rapidement, un autre gardien est venu pour remplacerT'los et il pu rejoindreà la conversation dans les quartiers commandant du Sela.

Je ne sais pas ce qui a été dit. Au moment où j'ai été srelevé de mon quart de travail, ils parlaient encore, et nos visiteurs n'avaient montré aucune intention de partir.

Le lendemain, le commandant de Sela ne fut aperçu nul part, mais T'los donnait des ordres et dirigeait nos serviteurs "indigènes" dans l'effort de l'exploitation minière. Quand le commandant apparu de nouveau le lendemain, elle semblait ravi. Son langage corporel avait complètement changé. Ses épaules n'étaient plus aussi tendues, et elle s'emportait moins sur ceux qui la servait. En fait, les infractions qui normalement auraient gagné son mécontentement ne méritaient plus qu'un rire. Je ne l'avais jamais vu si gai.

Je ne sais pas ce que sa prochaine étape sera, mais je suis certain que, même en exil, elle n'a pas renoncé à la resurrectionde l'Empire Romulien.

Réactions (95)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Star Trek Online ?

120 aiment, 43 pas.
Note moyenne : (168 évaluations | 20 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Star Trek Online
(94 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

197 joliens y jouent, 405 y ont joué.