Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

2386

 
Sommaire
 

CHAPITRE 7

La nouvelle ouverture sur Romulus a rendu beaucoup plus facile à la Fédération l'obtention des nouvelles de ce qui se passe sur ce monde, mais tout n'est pas favorable à la stabilité à long terme de la région.

L'ambassadeur Spock indique que la guilde de mineurs Romulienne a terminé une étude pluriannuelle de Remus et a présenté ses conclusions au Sénat Romulien. La guilde rapporte que la planète a été gravement surexploitée, et recommande que, pour éviter une situation similaire à Praxis, les opérations Rémiennes doivent être fermées et les activités minières devraient être transférées dans des régions plus éloignées de l'espace. La guilde étend ses opérations dans l'ensemble de l'Empire, en affectant des centaines de mineurs et leurs familles sur des stations spatiales et des colonies à des années-lumière de Romulus.

La guilde recommande, en outre, qu'elle prenne en charge tous les sites d'exploitation minière hors-monde, mais le colonel Xiomek utilise son nouveau poste au Sénat pour bloquer cette demande. Le conflit entre la guilde et les Remiens provoque un certain nombre d'accrochage entre les navires des Remiens et de la guilde dans des zones éloignées de l'Empire.

Xiomek parle au Sénat après que la guilde présente son rapport et fait valoir que si le Remiens sont déplacés de Remus, alors un continent sur Romulus devraient leur être accorder pour leurs nouvelles maisons, une demande qui est largement rejetée par le Sénat.

Avec le soutien de Donatra, Rehaek et le praetor Chulan, un plan de rechange est mis au point. Les Remiens se voient offrir à la place la planète Crateris, dans le lointain système Gamma Crateris. Site de l'échec d'une  colonie Romulienne, la planète a un climat rude et est en proie à des tempêtes électriques presque constante, mais elle est riche en dilithium, decalithium et autres métaux lourds. Xiomek donne son accord, parce que même le rude climat de Crateris est une amélioration notable par rapport à Remus. Des milliers de Remiens embarquent à bord de navires colonisateurs et font le déplacement jusqu'à leur nouveau domicile.

Date stellaire 63322.55, Rehaek envoie une déclaration au praetor et les dirigeants du Sénat Romulien avec les conclusions de son enquête sur l'assassinat du praetor Tal'aura. Rehaek conclu que Tal'aura a été tué par des agents fidèles à une coalition de maisons nobles en colère de sa réforme du Sénat. Donatra et Sela  demandent à voir les éléments de preuve qui appuient ses conclusions, mais Rehaek refuse de divulguer ses résultats complets.

En représailles à la mort de Tal'aura, le Tal Shiar commence une campagne d'attaques sur les maisons nobles, arrête des dizaines de nobles et saisit leurs biens. Sela fait obstacle à la persécution de certains de ses principaux partisans, et le Sénat réduit de façon draconienne le financement du Tal Shiar. Dans un discours prononcé devant le Sénat, Sela accuse des éléments internes du Tal Shiar d'avoir connu le complot visant à assassiner Tal'aura mais de n'avoir rien fait pour l'arrêter. "Est-ce que leur silence les rendent aussi coupable que les assassins ?" demande Sela. "En abandonnant leur déclaration sous serment de devoir de protéger le praetor, comme un symbole de Romulus lui-même, ils ne sont pas meilleurs que ceux qui ont brandi des couteaux et qui l'ont tuée."

Donatra refuse de prendre parti dans le conflit entre Sela et Rehaek mais encourage le préteur à prendre en main la situation. Le Praetor Chulan nomme un comité du Sénat pour étudier la question officiellement, mais le comité dispose de peu de moyens d'action.

Date stellaire 63446.41, une explosion détruit la maison de Rehaek à la périphérie de Ki Baratan. Des témoins rapportent avoir vu une succession de visiteurs dans les heures avant l'explosion qui pourraient avoir posé des explosifs. Les restes de la femme et de la jeune fille de Rehaek ainsi que plusieurs fonctionnaires sont trouvés dans les ruines, mais Rehaek est manquant. Les enquêteurs pensent que l'explosion a été suffisamment intense pour avoir vaporisé toute personne à proximité du point de détonation.

Deux heures après l'explosion, les forces de Tal Shiar font irruption chez Sela dans la ville de Ki Baratan et elle et son garde du corps sont mis en garde à vue pour le meurtre de Rehaek. Dans un procès qui s'est tenu au secret quelques jours plus tard, Sela est condamnée à mort pour ce crime. A la dernière minute, Donatra intervient. Elle fait valoir que les preuves ne sont pas accablantes et fait pression sur Chulan pour permettre à Sela et ses partisans d'accepter l'exil permanent au lieu de la mort.

Taris maintient un profil bas pendant ces troubles en mettant beaucoup de ses responsabilités entre les mains du général Tebok. Vers la fin de 2386, elle informe Donatra qu'elle va prendre son bateau pour Levaeri V afin d'enquêter sur la découverte d'une lame qui serait la soit disant Epée Raptor Star. L'ancienne épée, réputée pour être l'une des épées créé par le maitre d'arme vulcain S'harien et condamné à l'exil par S'task, est un artefact vénéré de la Fracture.

L'Hégémonie Gorn porte le deuil de son roi Xrathis. Son fils, le prince héritier Slathis, monte sur le trône. Un de ses premiers actes est de renforcer la frontière avec les Klingons. Plusieurs accrochages sont signalés entre les deux béligerants.

Les Klingons répondent au rassemblement des forces Gorns en envoyant plus de leurs propres navires à la frontière. L'escalade dégénère en conflit ouvert à la date stellaire 63504.74, une flotte Klingonne bombarde la colonie de Gorn Gila VI, les troupes terrestres Klingons débarquent sur la planète deux jours plus tard et après une bataille sanglante contre les défenseurs Gorn, réussissent à prendre la planète.

ANNEXES : Interview de David Steiner

Les diplomates de la Fédération parlent aux deux parties et tentent de trouver une solution pacifique, mais certains analystes prédisent qu'une guerre éclatera dans un délai de quatre ans. Worf fait personnellement appel à son ami le chancelier Martok pour mettre fin aux hostilités, mais il admet que ce sera un long processus.

Mais tout n'est pas que labeur pour Worf. Il épouse Grilka lors d'une cérémonie traditionnelle Klingonne en présence de sa famille et plusieurs de ses amis de Starfleet.

Un invité surprise au mariage de Grilka et Worf est Data. Avec les les mises à jour effectuées à la Fondation Soong terminées, Data demande sa réaffectation à Starfleet. Bien qu'il subsiste certaines questions du fait que la personnalité de Data soit dans le corps de B-4, et apres que Jean-Luc Picard, William T. Riker et plusieurs autres anciens et actuels membres de l'équipage de l'Enterprise témoignent en son nom, Starfleet Command accepte de réintégrer Data. Il est promu au rang de capitaine et est affecté à la supervision de l'achèvement de la rénovation de l'Enterprise-E.

Date stellaire 63894.06, la refonte de l'Enterprise-E est terminée et que le navire commandé par le Capitaine Data quitte les chantiers d'Utopia Planitia. "Nous commençons une nouvelle ère d'exploration et de paix», a déclaré le porte-parole de Starfleet Command, le Commandant Marie Durant.

Une autre reforme de Starfleet est l'uniforme. Starfleet refond complètement son code d'uniforme et, à la fin de l'année, l'ensemble de ses agents sont habillés de la nouvelle conception.

Sur Ferenginar, les protestations ébranlent la capitale pendant deux jours après que le Grand Nagus Rom décide d'utiliser les impôts pour instaurer l'école libre. Beaucoup de Ferengi voient la liberté de l'éducation comme une attaque des valeurs traditionnelles. Les protestations continuent jusqu'à ce que Rom décrète que chaque manifestant versera une amende de dix barres de latinium pour tout rassemblement protestataire sans un permis. Pour obtenir un permis de protester, Rom instaure le paiement d'une barre de latinium. Les recettes sont utilisées pour financer le système éducatif.

Rom

En plus de travailler à freiner la hausse des hostilités entre les Klingons et le Gorn, les diplomates de la Fédération sont à pied d'œuvre sur l'élaboration d'un nouveau pacte entre la Fédération et les Cardassiens. Date stellaire  63976.74, les Cardassiens signent un nouveau traité dans lequel ils conviennent de ne pas rebâtir de force militaire ou de guerre. En échange, la Fédération s'engage à fournir une aide à la reconstruction des villes et une protection en cas d'invasion de l'espace Cardassien. En réponse à l'accord historique, la coalition Bajorane abandonne sa demande d'engager des poursuites pour les crimes de guerre des Cardassiens. Beaucoup, parmi les Cardassians et Bajorans, espèrent qu'un jour les relations entre eux seront normalisées.

Au nom des fondateurs, Odo rencontre Lamat'Ukan, le Premier des Jem'Hadar dans le Quadrant Alpha. Odo lui demande de revenir dans le Quadrant Gamma avec lui, mais Lamat'Ukan rejette Odo comme un faux dieu.Lamat'Ukan aurait dit : "Vous portez la forme de nos dieux, mais vous n'avez pas l'esprit", "Vous êtes corrompu par votre goût pour la vie des solides. Vous suivre serait sacrifier nos âmes. Il n'y aura pas de victoire sous votre bannière. Sans la victoire, il n'y a pas de vie."

 
1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13

Imprimer | 95 commentaires

Conditions générales d'utilisation - Signaler un contenu illicite
Hébergé par JeuxOnLine, le site des MMORPG, MMO et MOBA. Tous droits réservés.
Webdesign : FOSS - Développement : Meliagan


Capture
Signaler une annonce