Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

2390

 
Sommaire
 

CHAPITRE 11

Les raids sur les navires civils et les colonies le long des frontières de l'Empire Klingon et de l'hégémonie Gorn augmente de manière spectaculaire et Starfleet a identifié au moins huit endroits à proximité de la frontière où se construisent des bases Nausicaans cachées dans les ceintures d'astéroïdes ou des nébuleuses.

Starfleet Command ne considère pas ces bases comme une menace majeure, mais la Fédération de l'Union des transports, qui représente un grand nombre de capitaines de cargo civil, exige que Starfleet augmenter ses patrouilles dans les régions frontalières et offre des protections supplémentaires pour les civils du trafic maritime.

Ce qui oblige Starfleet à une position d'équilibre entre la nécessité de défendre la Fédération et la détérioration des relations avec l'Empire Klingon. Augmenter le nombre de vaisseaux à la frontière serait considérée comme un acte hostile pour le Haut Conseil Klingon, et les tensions sont déjà élevés, à cause des renforts que Starfleet a alloué aux Romuliens pour renforcer la frontière avec l'Empire Klingon.

Le débat sur ce qu'il faut faire fait rage pendant une bonne partie de l'année, et les quelques navires de Starfleet qui sont affectées à la région sont sur le qui vive et luttent pour faire face aux attaques éclairs. Au moment où un vaisseau peut répondre à un signal de détresse, il est souvent trop tard pour intercepter les  navires Nausicaans.

Le meilleur scénario pour la Fédération selon les analystes, est que les Klingon et Gorn trouvent une solution pacifique avant de plonger tout les monde à proximité dans le conflit. À cette fin, la Fédération propose une médiation entre le Gorn et les Klingons dans un endroit neutre. Aucune des deux parties ne semble accepter d'ingérence humaine dans un conflit personnel et les discussions préliminaires sporadiques pour régler les détails de la conférence de paix trainent pendant des semaines. Le processus marque un arrêt brutal lorsque Martok annonce que les Klingons ne participeront pas à moins de Starfleet  ne retire l'ensemble de ses navires croisant à la frontière Romulo- Klingonne.

Alors que les campagnes de lutte contre les Romuliens et le Gorns sont très populaires sur Qo'noS, les projections de la Force de défense Klingon montrent que  les ressources l'Empire s'amenuisent en menant deux guerres de front. Le KDF recommande une augmentation rapide de la production des navires, l'élimination de certains des blocs de sous-soldats hissé au rang d'officier et, éventuellement, la réduction de l'investissement sur le front Romulien à court terme, parce que plongé dans le chaos, les Romuliens ne sont pas une menace immédiate. En fin de compte, les Klingons décident de ralentir leur progression dans l'espace Romulien, mais ils maintiennent leur garnisons et de défendent les territoires acquis dans la campagne de 2389.

Les colonies Romuliennes commencent à développer un réseau d'alliances et de rivalités, mais aucun des dirigeants Romuliens potentiels n'a été en mesure d'unifier les différents monde sous une seule bannière. Livrés à eux-mêmes, certains de ces mondes sont à la recherche d'alliés en dehors de l'Empire Romulien. Date Stellaire  67620,54, la colonie Talvath demande officiellement à la Fédération sa protection et propose d'ouvrir des négociations qui pourraient conduire Talvath à une demande d'adhésion à la Fédération. Certains voient cela comme la première étape de la dissolution de l'Empire Romulien.

Un des lueurs d'espoir Romulienne est l'amiral Taris, qui a rassemblé les navires restants dans une nouvelle flotte. A cause des trous dans les chaînes de commandement, Taris a approché personnellement chaque capitaine de navire et les observateurs extérieurs s'attendent à voir  l'organisation militaire romulienne pleinement opérationnelle dans un délai de sept mois.

Les analystes de la Fédération avertissent qu'une flotte forte pourrait rapidement dépasser la faiblesse des dirigeants des colonies et que les Romuliens pourraient bientôt se retrouver sous contrôle militaire. Pour sa part, Taris  n'a pas publiquement exprimé d'intérêt dans la gestion de la population civile, et a ordonné aux forces sous son contrôle de se concentrer sur les efforts de secours et la défense des régions frontalières.

Sur Cardassia, le Conseil Detapa passe la plupart de l'année la rassembler les soutiens pour une série de mesures de réforme visant à étendre les libertés personnelles et de promouvoir le développement des affaires. Alors que la population bénéficie de sa nouvelle liberté et que le mouvement spirituel Oralien se développe, beaucoup de Cardassians sont incertains du choix de cette nouvelle orientation de leur monde. La tâche du conseil est compliquée par Gul Madred et ses disciples, qui ont recours à l'expansion de la liberté d'expression et de réunion pour organiser des rassemblements afin de promouvoir un retour à la "vraie" voie de l'Union Cardassienne.

Un groupe de travail composé de scientifiques affectés à l'USS Pasteur, commandé par le capitaine Beverly Crusher, et le ministère de la Science Cardassien annonce qu'ils ont trouvé un remède contre le syndrome de  Yarmin Fel. Le composé synthétisé à partir d'une fleur rare qui pousse dans les zones les plus reculées de Cardassia Prime, ne peuvent pas être reproduites. En raison de l'offre limitée du vaccin, cela mettra peut être plusieurs années avant que le traitement soit testé et prêt pour l'usage public.

Annexes : Interview de Data par J.Sisko

Sur Terre, la cour suprême de la Fédération accepte d'entendre les plaidoiries d'un groupe d'éditeurs d'holo-romans et de programmeurs qui cherchent à bloquer le recours collectif réclamant des droits civils aux hologrammes. Le groupe recrute un ancien amiral de Starfleet, Phillipa Louvois du bureau du juge-avocat général, pour mener leur affaire, et elle fait valoir qu'un figurant doué ne signifie pas automatiquement qu'un hologramme est doué. Sauf si les hologrammes peuvent être déterminées par l'intelligence et l'auto conscience, les lois de Cumberland et de la Constitution de la Fédération ne leur offrent pas une protection complète.

La Fondation Soong fait valoir que sans la technologie d'holo-émetteur complète, il ne peut pas faire comparaître des témoins devant le tribunal pour prendre la parole dans leur propre défense, et que les règles du tribunal empêche les témoignages à distance dans des domaines tels que celui-ci. Les juges accordent  alors à la  Fondation Soong un délai.

Le U.S.S. Enterprise-E revient d'une investigation dans la nébuleuse McAllister C-5. Le Capitaine Data rapporte  que l'Entreprise a trouvé des signes résiduels de plusieurs singularités quantique dans la nébuleuse qui correspondent à celles utilisées dans le Quadrant Delta par une race connue sous le nom d'espèces 8472  et qui leur permettent de sortir de l'espace fluidique. Malheureusement, les propriétés de la proto-étoile nébuleuse dans laquelle les singularités ont été trouvées rendent impossible une identification définitive. Si ces singularités ont été utilisés par l' espèce 8472, il est le premier signe de leur présence près de l'espace de la Fédération.

 
1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13

Imprimer | 95 commentaires

Conditions générales d'utilisation - Signaler un contenu illicite
Hébergé par JeuxOnLine, le site des MMORPG, MMO et MOBA. Tous droits réservés.
Webdesign : FOSS - Développement : Meliagan


Capture
Signaler une annonce