Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

2388

 
Sommaire
 

CHAPITRE 9

 

Les conséquences de la destruction du système Romulien dominent les événements interstellaires de 2388.

Les colonies Romuliennes accusent la perte de leur monde natal et l’absence de commandement. Avec la mort du préteur Chulan et la disparition de Donatra, plus personne n’a l’autorité nécessaire pour ramener le calme ou organiser un nouveau gouvernement. Le conseil de commandement de Rator III se proclame nouveau Sénat Romulien et Rator III nouvelle capitale de l’Empire Stellaire Romulien, mais est rapidement remis en cause par les dirigeants d’Achenar Prime et Abraxas V qui ont pris des initiatives similaires.

Parmi les personnes qui cherchent à rassembler les Romuliens se trouve l’Amiral Taris. Elle se concentre sur l’évaluation de ce qu’il reste des forces militaires et lance un appel à tous les autres navires, même les navires d’exploration lointaine, leur demandant de revenir dans l’espace Romulien.

Les dissensions internes et la politique entravent les efforts de secours de la Fédération dans l’espace Romulien.

Le Conseil de la Fédération envoie une flotte de navires pour fournir nourriture et assistance aux réfugiés et pour aider les survivants de la catastrophe à trouver de nouveaux foyers, mais Starfleet se rend rapidement compte qu’il faut négocier avec chacun des mondes de la colonie. Ce qu’un monde reçoit, un autre le considère comme de la duplicité, ou même un acte de guerre. La lutte entre ces trois factions « capitales » complique encore les choses, toute assistance apportée à l’une devant être accordée à l’autre afin d’éviter toute accusation de favoritisme ou de tentative de s’ingérer dans les affaires intérieures Romuliennes.

La plupart des alliés de la Fédération acceptent d’envoyer des navires et des fournitures pour compléter les efforts de secours envers les Romuliens. Même les Cardassiens, qui luttent encore pour reconstruire leur terre natale, accordent une contribution symbolique. Mais l’appel de la Fédération à l’Empire Klingon de rejoindre les convois de secours est durement rejetée.

« Les Klingons n’offriront aucune trêve, aucune aide, et aucune main qui ne tient pas une lame » répond le chancelier Martok.

Les radicaux du Haut Conseil Klingon, dirigés par le Conseiller J’mpok, demandent que les Romuliens et la Fédération payent pour la destruction de la flotte menée en espace Romulien par Worf. Certains mettent en évidence que, Martok ayant remis le commandement de la flotte à son ami Worf, un ambassadeur de la Fédération, plutôt qu’à un général de la Force de défense Klingon, l’ensemble de l’affaire pourrait être une manœuvre pour affaiblir l’Empire. Et que, même si ce n’était pas un complot, le fait est que des centaines de guerriers sont morts sous le commandement d’un officier de la Fédération. Dans certains esprits Klingons, la Fédération est responsable de leur mort.

Martok réfute les insinuations suggérant que Worf aurait fait partie d’un « coup bas de la Fédération » et lance un défi permanent à toute personne qui ose insulter l’honneur d’un membre de la Maison Martok. Malgré la forte pression des radicaux sur le Conseil, le chancelier refuse finalement tout appel à exercer des représailles contre la Fédération.

Bien que la crise diplomatique soit évitée, c’est un coup supplémentaire porté à une alliance déjà mise à l’épreuve par la reprise de Khitomer et le conflit Klingons avec les Gorn. Les analystes indiquent que les relations Fédération-Klingons sont à leur point le plus critique depuis que les Klingons se soient brièvement retirés des Accords de Khitomer en 2372.

Orion Slavegirl

Une autre préoccupation de Martok cette année sont les tractations avec les Orions. Réalisant que leur terre natale dans le système de Rigel est en proie à la pollution, ayant presque entièrement épuisé leurs ressources naturelles et que la répression de Starfleet sur les activités criminelles est en train de devenir un grave problème pour les opérations du Syndicat, une délégation d’Orion dirigée par Melani D’ian ouvre les discussions, avec à la fois les Klingons et les Breen, à propos d’une assistance éventuelle. Melani laisse planer la promesse du soutien d’Orion et la disponibilité de stocks d’anciens savoirs et de trésors, mais elle refuse de s’engager avec l’un ou l’autre tant qu’ils n’auront pas détaillé ce qu’ils pourraient leur offrir en retour.

De son côté, Worf retourne sur Qo’noS, récupérant de ses blessures et s’acquittant de ses fonctions en tant qu’ambassadeur de la Fédération dans l’Empire Klingon. A la date stellaire 65548.43, il assiste à la naissance de son deuxième fils, K’Dhan.

Annexes : Interview de Worf par Jake Sisko.

A la date stellaire 65776.64, le réseau d’informations de la Fédération publie une rapport selon lequel  l’Académie des sciences de Vulcain était au courant de la menace contre Romulus, mais a refusé de prendre des mesures pour aider les Romuliens avant la destruction de leur monde.

Les protestations sont immédiates. La décision des Vulcains est condamnée par des dizaines de politiciens et d’analystes. Dix-sept planètes indépendantes renvoient leurs ambassadeurs sur Vulcain pour protester, tout comme le font les membres de la Fédération Pacifica et Zaran II. Deux jours plus tard, le Conseil de la Fédération décide d’ouvrir une enquête sur le refus des Vulcains à aider les Romuliens, ainsi que les implications des travaux de l’Académie sur la manipulation de matière rouge.

La Présidente de la Fédération fait un appel public à la Fédération dans un discours incitant les membres du Conseil à garder leur calme et ne pas jeter l’opprobre sur les Vulcains ou toute autre personne impliquée. « En cette période de tumulte, nous devons rester unis » déclare la Présidente Nanietta Bacco.

« Blâmer ne guérit pas les blessés, n’apaise pas les affligés ni ne réconforte les endeuillés ».

 
1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13

Imprimer | 95 commentaires

Conditions générales d'utilisation - Signaler un contenu illicite
Hébergé par JeuxOnLine, le site des MMORPG, MMO et MOBA. Tous droits réservés.
Webdesign : FOSS - Développement : Meliagan


Capture
Signaler une annonce