Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

2392

 
Sommaire
 

CHAPITRE 13

Les nouvelles de la course à la présidence de la Fédération dominent l'ensemble de l'actualité une grande partie de l'année. Le président Nan Bacco refuse de se présenter à nouveau déclarant que, si elle ne se sentait pas le droit de quitter le bureau pendant la crise Romulienne,« Je suis ici depuis trop longtemps. Nous avons besoin de sang neuf et d'idées nouvelles. »

L'estimée Bacco ne propose pas de successeur, laissant le champ libre à des dizaines de candidats potentiels. Jaed Maz de Trill est fréquemment mentionné par les commentateurs politiques, de même que les Conseillers Soron de Vulcan de la Fédération et Kevin Steiner de Terra Nova. Les candidats de Bajor, Andoria et sauriens sont considérés comme des choix secondaires.

Toutefois, Soron et zh'Thane Charivretha d'Andoria ne sont pas des candidats officiels et Steiner abandonne sa campagne deux mois avant l'élection à cause de ses liens avec le Syndicat d'Orion révelés par le réseau d'informations de la Fédération. Les candidats restants se lancent dans une violente campagne dans laquelle les questions principales sont l'aide aux Cardassiens et aux Romuliens, les conflits croissants avec l'Empire Klingon et si Starfleet devrait être élargi pour répondre aux menaces croissantes sur les citoyens de la Fédération.

En définitive, Aennik Okeg de Sauria est élu dans un vote serré contre Jaed Maz, avec le Bajoran Shad Ona en troisième place. Okeg est le premier Saurien à tenir la présidence de la Fédération, il commence son mandat en offrant à Maz et à Shad des postes dans son cabinet dans un effort visant à promouvoir l'unité parmi les partisans de ses concurrents.

Le premier voyage officiel d'Okeg l'entraîne à Cestus III, où l'Empire Klingon a convenu d'un nouveau cycle de pourparlers raisonnables avec la Fédération visant à mettre fin à leur guerre avec les Gorn. Alors que l'équipe diplomatique de la Fédération, dirigée par Alexander Roshenko, espère la conclusion d'accord de cessez-le feu qui permetteraient l'élargissement du commerce Klingon-Fédération et des accords de défense expirant en 2394, il devient vite évident que ni les Klingons, ni le Gorn ne sont disposés à transiger sur leurs exigences.

Trois semaines après le début des pourparlers, les représentants des Klingons et des Gorn sont encore sur l'agenda officiel pour les négociations, et même l'appel personnel au chancelier Martok par l'ambassadeur Worf de la Fédération n'a pas réussi à accélérer le processus. Le Conseil de la Fédération se réunit en session d'urgence pour débattre d'éventuelles mesures d'incitation de la Fédération qui pourraient aider les Gorn et Klingons, mais tous les efforts de paix s'effondrent à la date stellaire 69259.56 quand une flotte Gorn et Nausicaan attaque le monde Klingon d'Ögat.

Les combats font rage autour d'Ögat pendant plus de deux semaines avant que les force de défense Klingon réussissent à repousser les Gorn et les Nausicaans hors du système. Les Klingons dénoncent l'attaque comme un déshonneur et Martok retire officiellement l'Empire de toutes négociations de paix. Les navires Klingons et Gorn s'attaquent maintenant à vue l'un l'autre, et lorsque l'USS Montana tente d'intervenir dans une échauffourée, il est lourdement endommagé par des tirs de disrupteurs Klingon. 

Les radicaux du Haut Conseil Klingon, dirigés par J'mpok, exigent une action encore plus agressive contre les Gorn, appelant à une invasion de l'Hégémonie Gorn. Martok conseille la prudence, préférant maintenir le Gorn hors de l'espace Klingon jusqu'à ce qu'une nouvelle flotte de navires de guerre puissent être lancée, J'mpok le dénonce comme un homme « faible et vieux, se cachant dans son lit au lieu de répondre à tous les adversaires sur le champ de bataille ». 


Les analystes politiques de la Fédération s'attendent à une scission du Conseil supérieur dans les trois prochaines années et regardent avec inquiétude le soutien croissant dont J'mpok bénéficie et ses manœuvres de prédateur. Une des maisons les plus influente qui soutien ouvertement J'mpok est la Maison de Torg, un ancien allié de la Maison de Duras. En fait, l'héritier adoptif de Torg,Ja'rod, est le fils de Lursa, une sœur de Duras et ennemie déclaré de la Fédération qui a été tuée lors de l'attaque sur l'Enterprise-D en 2371.

Ja'rod, qui était sur Ögat lorsqu'il a été attaqué par les Gorn, survit à la bataille et s'enrôle dans la Force de défense Klingon à la date stellaire 69.637,18.

Sur Cardassia Prime, le Conseil Detapa édicte une série de mesures de réforme visant à favoriser la croissance de la population et la stabilité économique. Des prestations sont offertes aux familles ayant plus d'un enfant, et les milliers de soldats déplacés lorsque l'armée a été dissoute sont reconvertis et placés dans des industries civiles en plein essor. De nombreux anciens officiers militaires finissent par être employé par Gul Madred dans ses mines sur Septimus.

Les mines Madred fonctionnent à un tel rendement qu'il commence l'exportation de kelindide et Uridium par l'entremise de courtiers Ferengi. Ses acheteurs principaux sont les Romuliens, qui cherchent désespérément à reconstruire les navires, faire croître leurs colonies et ont besoin de ressources supplémentaires.

Un des projets de construction Romuliens est Rihan, une nouvelle capitale en cours de d'élaboration sur Rator III. Le premier bâtiment achevé est utilisée pour abriter les réunions du comité d'organisation Romulien coloniale, qui a été formé sous la direction de l'amiral Taris.

Le comité établit les bases initiales d'un nouveau gouvernement, mais il est assailli par les luttes intestines et le morcellement en factions qui tourmentent les Romuliens depuis la destruction de leur monde natal. Un groupe de modérés suggère que les Romuliens ont besoin d'un unique leader pour concentrer leurs énergies et cite les documents historiques de dirigeants Romuliens. Le souvenir de Donatra s'auto-proclamant impératrice pendant la précédente crise sème le trouble chez certains membres de la commission, mais l'amiral Taris indique qu'elle allait soutenir la relance de la monarchie. Toutefois, Taris dit que toute tentative pour couronner un souverain doit être faite par le peuple Romulien.

 
1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13

Imprimer | 95 commentaires

Conditions générales d'utilisation - Signaler un contenu illicite
Hébergé par JeuxOnLine, le site des MMORPG, MMO et MOBA. Tous droits réservés.
Webdesign : FOSS - Développement : Meliagan


Capture
Signaler une annonce